Et si nous tentions de sauver le climat... relationnel ?

Et si nous tentions de sauver le climat... relationnel ?

La qualité des relations entre les acteurs de l’entreprise, au sein des équipes ou entre les services, constitue un élément essentiel au bien-être individuel et un aspect déterminant pour l’efficacité collective. De nombreuses expériences en attestent et les leviers sont aujourd’hui clairement identifiés.

Notre expérience nous a montré que 3 d’entre eux sont essentiels :

      • la pratique d’une communication favorisant la bienveillance et l’authenticité,
      • un fonctionnement privilégiant la coopération,
      • la justesse et la clarté des règles du jeu au sein de l’organisation.

Communiquer autrement ?

Depuis plus de 10 ans, Equipe & Développement travaille à l’adaptation de l’outil de la Communication Non Violente au champ professionnel. Cette recherche et son expérimentation dans de nombreuses organisations, a permis de concevoir une méthode originale : en s’appuyant sur le vocabulaire et les caractéristiques spécifiques des relations professionnelles, elle vise à fournir aux acteurs de l’entreprise les clés d’une communication au service de la coopération.

Ainsi, favorisant un climat de responsabilité et de bienveillance elle permet à chacun de contribuer plus efficacement à la réalisation des objectifs communs et à la qualité des relations.

En effet, la pratique d’une communication non violente, portée par une intention bienveillante et une position responsable, permet de maintenir des dialogues constructifs même en situation de stress et de tensions, en d’autres termes de mieux communiquer pour mieux travailler ensemble.

Construire, reconstruire des dynamiques de coopération

Si l’on devait mesurer les compétences présentes dans les organisations pour comparer d’une part les compétences dont disposent les professionnels pour gérer le rapport de force et la compétition et d’autre part les compétences acquises dans l’art de la coopération, il est probable l’on constaterait un déséquilibre évident.

Alors apprenons, réapprenons l’art de la coopération !

Certaines compétences pourront nous être précieuses, comme par exemple :

      • Créer et entretenir la confiance
      • Négocier Gagnant – Gagnant
      • Dans l’action, savoir préserver la relation
      • Gérer les tensions de façon constructive

Clarifier et ajuster les règles du jeu

L’absence de règles du jeu claires est probablement l’une des causes les plus fréquentes des tensions dans les équipes. Dans bien des organisations, les espaces libres, le flou, les failles, favorisent les malentendus et invitent les acteurs à inventer leurs propres règles et quelques fois à les imposer aux autres.

Il est donc important de préciser, autant que nécessaire, les règles du jeu au sein de son équipe, même si la proposition peut surprendre quand l’époque prône un management agile, l’autonomie, voire l’auto-gouvernance. Nous savons bien pourtant, que les équipes sportives s’expriment mieux avec des règles communes claires. Pourquoi en serait-il autrement dans les champ professionnel ?

Définir les règles du jeu, c’est fournir un cadre protecteur en donnant à l’équipe des repères et en précisant les critères de la réussite individuelle et collective.

Disposer au sein de l’équipe de règles du jeu connues et partagées permet par exemple de :

      • Clarifier les objectifs du groupe
      • Développer la cohésion et augmenter l’implication de chacun
      • Servir de référence en cas de désaccord ou de conflit

Et dans votre organisation, pensez-vous que les règles sont bien claires pour les acteurs et qu’elles les aident à donner le meilleur d’eux-mêmes ?

Nos propositions pour sauver, améliorer ou renforcer le climat relationnel au sein des équipes à Colmar, Strasbourg, Épinal, Nancy, Metz et dans toute la Région Grand Est :